Demandez vos réalisations sur mesure !

What we do

Regardez les travaux déjà réalisés pour vous donner une idée

What we do

Construction véranda : faut-il un permis ou une déclaration préalable ?

Construire une véranda nécessite un permis de construire ou une déclaration de travaux. Cela dépend de 2 critères importants : l’implantation et la surface de la véranda. Faisons un tour d’horizon sur les différents cas de figure existant et les démarches à suivre pour bien optimiser la construction de votre véranda.

Véranda indépendante de la maison

Si la véranda est détachée du bâtiment, elle est considérée comme une nouvelle construction ; le type d’autorisation dépend de la surface.

Surface de plancher ou d’emprise au sol de moins de 5 m²

Ni la déclaration préalable ni le permis de construire ne sont exigés, sauf si la véranda est située dans une zone classée, protégée ou dans le périmètre de protection d’un monument historique.

Toutefois, les vérandas indépendantes comprenant une petite surface de la maison sont assez rares.

Surface de plancher ou emprise au sol entre 5 et 20 m²

La construction de la véranda nécessite une déclaration préalable.

Une véranda de plus 20 m² de surface ou d’emprise au sol

Vous devez impérativement faire une demande de permis de construire.

Véranda adjacente à la maison (extension)

La construction de ce type de véranda est donc une extension. Par conséquent, vous devez posséder une autorisation pour pouvoir procéder à sa construction.

3 cas de figure existent :

  • 0 – 20 m² de surface de plancher ou d’emprise au sol : une déclaration préalable est obligatoire ! Pensez toutefois à vous renseigner auprès de la mairie, car certaine commune impose un permis de construire pour les vérandas de moins 20 m².
  • Plus de 20 m², sans que la surface totale de la maison ne soit supérieure à 150 m² : demande de permis obligatoire.
  • Une véranda qui amène la superficie de la maison au-delà de 150 m² : il convient de solliciter un architecte pour la demande de permis de construire.

Ces 3 règles s’appliquent aussi pour les extensions d’un bâtiment se trouvant dans la zone d’un site classé, d'une réserve naturelle et au cœur du parc national.

Quelques conseils pratiques sur l’obtention du permis de construire

Pour conclure, voici quelques informations clés à retenir :

  • Pour avoir des informations précises sur la surface de votre véranda, la mairie met à disposition le Plan d'occupation des sols (POS) et le Coefficient d'occupation des sols (COS). Vous pourrez avoir une idée plus claire sur la surface disponible pour vos projets d’extension.
  • Toute demande préalable de travaux doit être effectuée à la mairie de votre commune. Le délai de réponse est d’un mois environ.
  • Le permis de construire se fait à la mairie de votre commune ou à la Direction départementale de l’équipement (DDE). Les délais de remise du permis peuvent aller jusqu’à 3 mois.
  • Si vous résidez dans une maison en lotissement ou en copropriété, vérifiez bien les règlements. Des contraintes de construction existent qui n’autorisent parfois pas la construction d’une véranda.
  • Si vous habitez près d’un site classé ou protégé, demandez conseil auprès de la mairie, de l'Architecte des Bâtiments de France (ABF) ou du CAUE (Conseil d'Architecture d'Urbanisme et de l'environnement) de votre département. En effet, l’utilisation de certains matériaux est interdite sur ce type de sites.

Contact Restons en contact

VERANDAS ET FENETRES DE FRANCE

10, rue des Cerisiers

91090 LISSES

N° 01 84 25 42 48